Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bienvenue chez Lucie-y

Bienvenue chez Lucie-y

Mon blog est un ressenti de ce que j’aime. Mes vers m’entraînent si loin que je me plais dans une solitude que je recherche et/ou je découvre un abri pour écrire et créer. J'ai des amis triés au volet et je suis dans des associations diverses. En fait, je me sens très unique dans ce jingle qui est là vie ! Il me reste beaucoup de temps pour continuer mes passions. Je ne suis qu’une artiste peintre et auteure qui courent sur le sentier de sa conscience pour atteindre la lumière...

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Le piranha
Aussi méchant que certains hommes!
Aussi méchant que certains hommes!

Le piranha plus féroce que le tyrannosaure, eh oui, comme certains hommes dans notre pauvre monde !

Que dire pour le premier avril ?

Que certaines de nos connaissances nous prennent pour des cons ? Oui

Que j’en ai souffert, oui

Vivre dans une cité ou certaines personnes bizarres zappent le moral ? Oui

Le biscornu est un poisson, vous le savez j’espère, il est puissant dans certaines communautés de par le monde !

Ah, oui, le virus mickey.exe envoie des souris dans les ordinateurs. Il s’agit de souris bien réelles, qui s’installent dans les disques durs et survivent en grignotant les fichiers images. Mais certains criminels de l’informatique prennent d’autres infos…

Attention !

Mon ordinateur marche mal, je n'arrive pas à mettre les commentaires que je veux chez certains amis blogueurs... Je vais l’emmener à Auchan demain; je m'en excuse!

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Dépression
La dépression.

~~"Des véhicules qui n’ont plus d’essence", voilà comment le professeur Philippe Fossati, psychiatre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), définit ses patients souffrant de dépression. "Ce ne sont ni des personnes paresseuses, ni manquant de volonté. Les bousculer ne sert à rien. Elles sont malades. Leur cerveau est tout simplement en panne." La dépression — du latin depressio "enfoncement" — touche près de 5 millions de personnes, soit 7,5 % de la population, dont une majorité de femmes (environ deux tiers des malades). Elle frappe à tout moment, même si certains passages de la vie sont plus propices que d’autres. Elle se caractérise, selon les standards internationaux de psychiatrie, par plusieurs critères dont la présence pendant au moins quinze jours de l’un de ces symptômes : une grande souffrance morale et/ou une perte de plaisir quasi complète dans les activités de la vie quotidienne associés à au moins trois ou quatre autres symptômes, comme une altération de l’appétit et du sommeil, un ralentissement moteur ou une agitation, mais aussi un sentiment de culpabilité, une auto-dévalorisation, un trouble de la concentration ou des idées suicidaires

~~La maladie se joue souvent en plusieurs actes, aux conséquences de plus en plus dramatiques pour l’organisme et surtout pour le cerveau. Au point que certains chercheurs parlent désormais de maladie "neurotoxique". "Le premier épisode finit la plupart du temps par passer tout seul, explique Guillaume Fond, psychiatre et chercheur au Centre expert schizophrénie de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val- de-Marne), mais plus l’état dépressif non traité se prolonge, plus on risque la récidive. Et chaque nouvel épisode devient plus grave que le précédent avec un risque accru de résistance aux traitements. Car la dépression agresse le cerveau (voir l'infographie ci-dessous) et laisse des séquelles structurelles et fonctionnelles qui le fragilisent." Pour preuve, une étude récente menée par Philip Gorwood, de l’unité Inserm 894 du centre hospitalier Sainte-Anne, à Paris, sur plus de 2.000 patients, montre que des personnes ayant déjà connu deux épisodes dépressifs au moins en gardent des séquelles cognitives. Par rapport à des sujets témoins, ils exécutent de manière plus lente des tâches qui requièrent attention, concentration et rapidité.

Mais les bactéries sont, elles aussi, pointées du doigt. Elles pourraient être tout autant responsables d’inflammation cérébrale entraînant une dépression majeure. Les études du lien entre le microbiote, les populations bactériennes qui résident dans notre intestin, et notre état mental commencent à livrer leurs résultats. Au point que des chercheurs posent désormais frontalement la question : et si ça venait du ventre ? "Les bactéries intestinales sont susceptibles d’envoyer des signaux au cerveau par différentes voies et ainsi de l’influencer. Si bien qu’on peut suspecter le microbiote d’être un facteur participant aux maladies psychiatriques", affirme Sylvie Rabot, chercheuse au laboratoire Micalis (Microbiologie de l’alimentation au service de la santé humaine) de l’Inra. Le microbiote — unique pour chacun d’entre nous — se compose en effet de 1.014 bactéries (100.000 milliards) d’un millier d’espèces différentes environ. Or une étude japonaise a montré que, soumises à un stress, des souris sans microbiote (axéniques) sécrétaient trois fois plus d’hormones du stress (corticostérones) que les souris normales. "Notre équipe a confirmé ces résultats par la suite en mettant en évidence que des rats axéniques étaient beaucoup plus anxieux que les rats normaux", explique Sylvie Rabot. Preuve que le microbiote régulerait donc le fonctionnement de l’axe de réponse au stress.

~~ ~~L’équipe de l’Inra suit cette piste. "Nous entendons montrer que certains métabolites produits par les bactéries intestinales atteignent le cerveau, provoquant des anomalies comportementales, par exemple de type anxieux ou dépressif, du moins chez la souris", révèle Sylvie Rabot. Ouvrant peut-être la voie à de nouvelles pistes de traitement des troubles anxieux et de l’humeur. Et chez l’humain ? Pour l’instant une seule étude, de l’université du Hedmark en Norvège, montre qu’il y aurait une corrélation entre microbiote et dépression. L’analyse d’échantillons fécaux de 55 personnes (37 dépressifs et 18 témoins) révèle en effet une différence de composition entre dépressifs et personnes saines. Pour aller plus loin, l’équipe de l’Inra, associée à celle du professeur Fossati, étudie plus précisément le rôle du microbiote intestinal dans la dépression. Avec en ligne de mire, de possibles traitements probiotiques (favorisant certaines bactéries) pour traiter les troubles psychiques

J'ai cette maladie depuis ma plus tendre enfance...

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Ivan watelle
Péril en mer de Lucie-y
Péril en mer de Lucie-y

Les citadelles du Cœur de Dieu

Les jours se succèdent et j'ai décidé de

reprendre la plume.

Est-ce utile? Suis-je un fourbe?Les fourberies du poète

n'iront pas bien loin.

Je meurs d'ennui.

Hé ! Passant fais comme moi prend une bille,

une plume, un feutre et peins-moi des maux,

des maux d'une douceur effroyable.

Je me pose des questions

en avance rapide sur les foules.

Télévision rabâchant aux foules multiples

de la

Terre,

des horreurs, des catastrophes.

Puis l'écriture se veut câline:

dans un puits voluptueux,

Je m'orbite en

fonction des coordonnées

Qu'elle me donne.

Alors poésie

Hélas les reins se bloquent

l'animal suffoque

sous le poids d'une charge atomique

une autre petite garce

faite d'équivoque

s'envoie en l'air.

Des Véronique oublient dans

L'éther leur vie

Des Ivanhoé de pacotille plient

devant ces déesses....

Bravo Ivan !

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Poésie, #Peinture
~~ L’amour blessé.

Mon regard te croise, errements d’affection. Dans un ciel de lune, ton ombre est voilée je saisis le temps, recherchant ta présence. L’obscurité m’enserre, j’entends des mandements du ciel. Mon regard capte ton être éthéré et délicat, je déplore l’égarement de ta personnalité, tu trébuches sur mes mots que je vénère, alors, dirige-toi vers eux pour te jeter à terre et faire une prière. Pour guérir tes blessures et défier les vipères, protège-toi de la plume et du verbe du poète. Mon langage modèlera un monde à l’envers pour m’élèverez aux vertus du bleu de ton ciel je grimperai sur les hauteurs pour libérer les fleurs. Je saisirai le temps sans halte et courage. Tu es ma perle unique pour mon essai de vie. Ma plume se casse, rien n’est fini…

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Peinture, #Poésie.
~~ La souffrance de l’arbre

Une lumière, translucide et charmante

Entoure les racines de l’arbre agonisant.

Elle l’imprègne de sa vie le reconstituant

Par sa chaleur prenante et transcendante.

Sa sève n’a plus le tonus de ses pères,

L’ange de lumière l’entoure de ses ailes,

La nature entière l’observe, la terre craquelle

Il agonise, la brume couvre le géant en geignant.

L’écorce de l’arbre crisse à l’appel de la forêt

Ses gémissements retentissent au fin fond des sommets,

Ses racines se soulèvent aux battements rythmés de sa sève

Une main céleste se dessine dans le vent...

Lui insufflant des mots d’espoir et de reconnaissance

Un chant retentit dans l’écho de la nuit, un bourgeon a fleuri

La nature entière applaudit, les feuilles de l’arbre ont verdi

L’écorce se fait rigide, les racines s’amplifient.

Les oiseaux chantent à la vie, la terre est en folie.

Les éléments saluent ce géant que l’ange de Dieu a béni

La divinité est partie, l’arbre a retrouvé la vie. Le ciel l’a guéri.

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Mort imminente.
Mort imminente.

~~ Expérience de mort imminente : qu’en dit la science? Diffusé le mercredi, 18 mars 2015 Écrit par Naïma Mouaddine Publié dans Avec ou Sans Parure 14h-15h30 Lu 248 fois Edito Selon la plus grande étude au monde sur les expériences de mort imminente, encore appelés EMI ou NDE pour Near Death Experience, eh bien dans les premières minutes après la mort, la conscience n’est pas annihilée… Une EMI, c’est lorsque une personne qui se trouvait dans un état de mort clinique ou dans le coma finit par se réveiller. Selon des millions de témoignages à travers le monde, plusieurs éléments récurrents caractérisent les récits de ceux qui ont vécu une EMI. Une expérience de mort imminente se caractérise par une décorporation, une lumière blanche au bout d’un tunnel, une grande sensation de bien-être et bien d’autres choses que nous entendrons de la bouche de nos témoins et invités…. Pour certains scientifiques, ces EMI ne sont que le fruit de l’arrêt cardiaque et du cerveau qui manque d’oxygène, ce qui provoquerait des hallucinations. Plus loin, de nombreux scientifiques s’accordent à dire que le dysfonctionnement de l’ensemble du cerveau, et notamment du cortex droit, provoquerait des sensations hors du corps. Mais peut-on vraiment expliquer la conscience humaine (car c’est de cela qu’il s’agit) par les neurones? Peut-on réduire la conscience humaine à la matière? Ne faudrait-il pas plutôt penser la mort autrement? Avec un nouvel angle de vue, comme le préconise l’américain Raymond Moody, psychiatre et auteur du best-seller "La vie après la vie". De nombreux philosophes semblent déjà prendre la question des EMI très au sérieux.

Je connais cet état...

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Malnutrition.
Malnutrition.

. L'amendement interdisant le recours aux mannequins dénutris pourrait provoquer un séisme dans l’univers du mannequinat. La polémique sur l’instauration d’un poids minimum dans le mannequinat est relancée. Cette fois, c’est en France qu’elle rebondit - et cela a son importance. Le député socialiste Olivier Véran a déposé, lundi à l’Assemblée nationale, un amendement au projet de loi santé interdisant le recours aux mannequins dénutris. Ces dernières années, la mort de plusieurs mannequins anorexiques avait incité plusieurs pays à légiférer sur le sujet. Mais cette mesure, si elle est adoptée en France, un des hauts lieux de la mode dans le monde, pourrait provoquer un véritable séisme dans l’univers du mannequinat. Chronique d’un “big bang annoncé”, comme nous confie le spécialiste Frédéric Godart, sociologue de la mode. Des précédents peu fructueux. La chasse aux mannequins trop maigres a pris un tournant en 2006. Pour la première fois, Madrid demande à ses mannequins d’indiquer préalablement leur indice de masse corporelle pour avoir le droit de défiler. Peu de temps après, la maire de Milan ambitionne de prendre la même mesure. Mais dans une ville aussi importante sur l’échiquier de la mode, cette restriction se révèle bien plus difficile à mettre en place, notamment parce que les autorités milanaises ne subventionnent pas les défilés et non donc pas le droit de cité. En 2008, Londres est également sur le point d’exiger un certificat médical des mannequins censées défilées dans la capitale britannique. Mais le Conseil de la mode britannique (BFC) abandonne finalement ce projet en mettant en avant la difficulté de mettre en pratique un règlement qui n'est pas appliqué dans les autres pays. "Cela ne marchera que si c'est une solution internationale", argue alors Hillary Riva, la directrice exécutive du BFC. Et ce ne sont pas les mesures législatives prises en Israël, en Belgique ou encore au Chili, des pays sans importances dans le monde de la mode, qui permettent d'inverser cette course à l’extrême maigreur des mannequins.

Restons soit même !

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Lumière d'amour
Lumière d’amour.

~~Lumière d’amour

Lumière éternelle des justes,

Élégante et sans taches

Ses espaces courbes sont audacieux ;

Charme quantique ? Balade d’espérance.

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Ventes de poèmes à thème.
Un brin de passion.

Un code magique aux brillants paysages

Envoûte mon corps d’une délicieuse senteur.

Percuté par le temps et l’âge,

Le vent me caresse et m’entend.

Je saisis dans ma main

Une pensée envolée

Et là mets dans une bague aux contours ciselés.

Je m’étends dans la rosée,

Qui s’échappe dans une nuée.

Je ne cesse de m’évaporer.

Un baiser au temps, un baiser au vent,

Je suis heureuse et j’attends les éléments.

J’entends une mélodie enivrante

La poussière de mes ancêtres me recouvre sous le regard des anges.

Lucie-y

Voir les commentaires

Publié le par Lucie-y
Publié dans : #Le mérite
Tous égaux !
Tous égaux !

L’homme devient semblable à un ordinateur, cybernétiser un individu est facile pour les grandes gueules, patrons, religions de toute sorte, et Dieu sait encore ! En fait, les hommes qui se croient importants font leurs petites lois aux ceints de certains groupements, associations et sectes. Certaines aident les gens en difficultés, ce qui est tout à leurs honneurs, et l’altruisme est certain, le Paradis se mérite pour nous tous aussi, un lieu où les âmes des justes pourront jouir de la vie éternelle après la mort. Si Dieu le veut.

Un lieu de parfait bonheur ?

J’en ai l’espérance !

Les lieder de Schubert seront peut-être là pour nous rassurer !

Penser à la mort chaque jour, non !

Penser à la vie, oui !

C'est ma décision...

Élévation

On a marché au pas des siècles

Vers un pays d’amour.

Marchons vers la lumière

Pour habiter toujours.

Marche, ne te retourne pas

Tourne ton regard vers l’univers

De la puissance de l’au-delà,

Va, ne te retourne pas...

Dieu est en toi à ciel ouvert,

Le firmament te couvrira

Ramasse tes pas, marche.

L’olivier se prosternera

Et sur le sable tu souffleras.

Lucie-y

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>


kiosque à journaux

 





 

Gtix annuaire

" >ArtQuid

ArtQuid

Articles récents

Hébergé par Overblog